Notre exposition 2012 à Anderlecht

IMG IMG_0001

Back to Top | Commentaires fermés

Après notre AG du 18 décembre 2011

Back to Top | Commentaires fermés

anniversaire Jean Andriessens 24/11/2011

Back to Top | Commentaires fermés

Julia Kay’s Portrait Party été 2011

att00144

Picture 1 of 15

[imagebrowser id=35]Le WE du 23 septembre 2011 a eu lieu un évènement artistique international en nos locaux rue Vogler. Après Londres en novembre 2010, Oxford en mars et  Barcelone en juillet 2011.

Back to Top | Commentaires fermés

L’atelier Vogler, 100 ans d’histoire

La restauration, en 1991, de l’atelier et demeure d’Oswald POREAU, 17 rue Vogler à Schaerbeek, a provoqué un nouvel intérêt pour l’histoire de ce lieu artistique et pour les artistes qui, jadis, y ont vécu et travaillé.
La maison du 17 rue Vogler fut construite au début du vingtième siècle et habité par le peintre  Alfred RUYTINX, neveu du peintre et célèbre affichiste LIVEMONT-PRIVAT. Livemont travailla à Paris dans l’atelier de Lavastre où il apprit la décoration extérieure et intérieure. A son retour de Paris, il s’installa rue Renkin. Son oeuvre murale est importante et rassemble de nombreux sgraffites.

C’est en 1906 que Livemont-Privat réalise celui de la façade du 17. Il représente probablement VONNOT VIOLLET. Dans l’enfant qui figure dans ce sgraffite, on peut deviner sa petite fille, à moins qu’il ne s’agisse d’une allégorie. A cette époque, Livemont était proche de Viollet qu’il côtoya enfant, lors de son séjour à Paris et auprès de qui il joua sans doute le rôle du père qu’elle n’avait jamais connu.

Alfred Ruytinx meurt en 1908 et c’est probablement le peintre Ernest GODFRINON qui s’installe au 17 où il demeura jusqu’à sa mort en 1927. Dans les années 30, Oswald Poreau s’y établit à son tour et Vonnot Viollet vint le rejoindre jusqu’à sa mort en 1936, année où Livemont disparaît, un mois après Vonnot Violet.

Après la mort d’Oswald Poreau en 1955, c’est le peintre Maurice MINSART qui s’installera dans la maison-atelier en 1958. A la mort de ce dernier en 1976, le peintre Maurice LECLERCQ (cfr la liste de nos artistes) devint le locataire de Madame Douart-Debock. C’est lui qui remue ciel et terre pour que cette maison soit restaurée, une fissure en façade ayant totalement déterioré le sgraffitte.

Son ami, Jean Roulet, collègue à l’Athénée Joseph Bracops à Anderlecht,  décide, en 1989, d’acheter la maison, de la restaurer et de s’y installer.

Raphaël Derwa passe de longs mois à reconstituer la partie effacée du sgraffitte exécuté par Livement-Privat. La peinture sera ensuite restaurée par Jean Roulet et Jean-François Decock avec l’aide de Maurice Leclercq, tous trois juchés à 14 mètres sur un échafaudage branlant.

Ainsi, la maison sera de nouveau occupée par des artistes comme cela a toujours été sa vocation depuis Ruytinx, Poreau, Vonnot Viollet, Quoniam et Minsart qui y créa son Académie Libre: La Fugue.

(Raphaël Derwa, extraits de « Oswald Poreau et l’atelier Vogler » 1993).

Back to Top | Commentaires fermés

après notre stage 2011…

100_1470

Picture 1 of 15

[imagebrowser id=31]rehaussé par le duo Keunen & Germaix : alto et accordéon

maimaix@free.fr (0487)80 82 79

Read more ›

Back to Top | Commentaires fermés

Exposition en hommage à Pol Boom en octobre 2005, Rue Vogler

Read more ›

Back to Top | Commentaires fermés

Notre expo à la Maison Pelgrims le 12 novembre 2008

2008_11_12-002

Picture 1 of 22

Back to Top | Commentaires fermés

Après l’AG de 2009

Back to Top | Commentaires fermés

Inauguration de la sculpture de Michal « Le Grand Chemin » le 8 août 2008

dsc00254

Picture 1 of 9

Back to Top | Commentaires fermés

Shortcuts & Links

Search

Latest Posts